Un manager a-t-il le droit de créer ?

Raffi Duymedjian - The Conversation

Image 20170320 9140 8l3p7r
Puis-je être créateur ? Javier Molina/Unsplash

Raffi Duymedjian, Grenoble École de Management (GEM) et Jean-Marc Pistorello, Grenoble École de Management (GEM)

Les métaphores du chef d’orchestre comme celle de l’entraîneur sportif sont régulièrement associées à la fonction managériale. Du chef d’orchestre, le manager retient la compétence à faire jouer par son équipe la partition décidée par la direction générale, en adoptant une position d’autorité, celle du chef. De l’entraîneur sportif, il tire une capacité à créer du collectif, à repousser les limites individuelles et collectives pour atteindre une performance optimale. The Conversation

Musiciens et sportifs « coachés » reconnaissent en leur chef d’orchestre/entraîneur une part de création indiscutable : le chef d’orchestre interprète une partition qui n’est qu’un guide à partir duquel il imagine un morceau ; l’entraîneur visualise le jeu qu’il aimerait que son équipe sache déployer.

Et si pleine conscience et engagement sociétal étaient les moteurs de l’entreprise ?

La pleine conscience est souvent associée à une pratique purement personnelle. Pourtant elle apporte une reconnexion à soi-même et une lucidité qui enrichit également les relations et le quotidien professionnel. Elle ouvre la voie vers une citoyenneté plus assumée. De même, l’entreprise – souvent assujettie à la seule performance économique – doit aujourd’hui reprendre sa place au service de la société et du bien commun, insufflant sens et épanouissement au travail.
Inscrivez-vous à la conférence+cocktail dînatoire.


Portrait IliosKotsou cr     Portrait BernardPerret cr2       steiler crecadreejpg    Ilios Kotsou, chercheur en psychologie et management, et Bernard Perret, socio-économiste, évoqueront la question de la lucidité liée à la pleine conscience et celle du bien commun en compagnie de Dominique Steiler, titulaire de la Chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique.
Ilios
Kotsou
   Bernard Perret   Dominique Steiler    


Date : Lundi 15 mai 2017
Lieu: Grenoble Ecole de Management - Auditorium
Horaire : portes à 18h30, la conférence commence à 19h précises. Cocktail dinatoîre de 20h30-22h.
Entrée libre et gratuite, inscriptions obligatoires.
La Librairie Decitre vous proposera un choix thématique d'ouvrages à l'issue de la conférence.
Plan d'accès

La croissance, un objectif économique trop simpliste

Hugues Poissonnier - The Conversation

« Growth » sans fin ? Thibauld Nion/Flickr, CC BY-SA
« Growth » sans fin ? Thibauld Nion/Flickr, CC BY-SA

Hugues Poissonnier, Grenoble École de Management (GEM)

À l’heure où la campagne électorale s’oriente enfin vers les idées et les propositions, la croissance occupe, comme c’est le cas depuis de longues années et plusieurs élections déjà, une place centrale. Pour les candidats, il ne s’agit pas de faire part d’ambitions débordantes. Le chiffre de 2 % par an serait considéré comme un succès par n’importe quel candidat (rappelons qu’entre 2000 et 2016, la croissance annuelle a été de 1,3 % par an en moyenne en France, chiffre identique en Allemagne). The Conversation

Pourtant, faire de la croissance du PIB la mesure ultime de la performance économique d’une politique me semble à la fois anachronique, illusoire et dangereux.

Le droit à la déconnexion

Une fausse nouveauté à prendre au sérieux

office culture 43L’article L 2242-8 du code du travail instaure un droit à la déconnexion qui doit être effectif dans les entreprises depuis le 1er janvier 2017.
Il concerne toutes les entreprises, de toutes dimensions. Il n’est pas pour autant défini et apparaît comme une alerte à l’attention des dirigeants d’entreprise qui ne doivent pas y voir un contrainte légale supplémentaire, mais une nouvelle traduction de la volonté du législateur de tendre vers des relations de travail collaboratives.

Paru dans le numéro 43 de la revue Office et Culture, retrouvez l’article de Jacques Uso, partenaire de la chaire, sur le site de Lawson Avocats.

Entreprise libérée, parole libérée ?

Lectures critiques de la participation comme projet managérial émancipateur

HelenePicard crLe 1er juin 2017, Hélène Piccard, chercheuse post-doctorante à la chaire, présentera son travail de thèse sur l'entreprise libérée au Laboratoire LEST, à l'Université d'Aix-Marseille dans le cadre du cycle de conférences annuel du laboratoire, dont le thème cette année est "Le travail à l'épreuve du management".

Cette recherche porte sur la réappropriation managériale des thématiques d’émancipation dans les organisations contemporaines. La thèse s’intéresse particulièrement à deux cas d’entreprises dites « libérées », supposées illustrer les succès économiques et humanistes d’une mise en discussion du travail (la « libération » de la parole) et d’une suspension de l’autorité hiérarchique (la « libération » des structures).

 


 

Logo partenaires

 


 

GEMbaselineCCI noir

CONTACT

Caecilia von Hildebrand
Chargée de projet événementiel et communication
Tél.: +33/4 76 70 64 81

SUIVEZ-NOUS

linkedin DomSteiler 60x60px Linkedin groupeMindfulness 60x60px
Twitter 60x60px Youtube 60x60px

ABONNEMENT NEWSLETTER

newsletter

TELECHARGER LA PLAQUETTE

plaquette