Les Trophées de la Paix économique. Plein feu sur l’audace et l’innovation managériale !

Initiative pionnière, Les Trophées de la Paix économique mettront en lumière les actions de terrain qui expérimentent un changement de modèle au cœur de l’entreprise. Le projet de portée nationale mobilisera les acteurs d’entreprises et les chercheurs autour des dynamiques progressives de co-construction positive.

Les trophées de la paix économique N.Travaille F.MilleCréée en 2012 par Grenoble Ecole de Management (GEM), la chaire, aujourd’hui baptisée Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail impulse une nouvelle dynamique de progrès partagé au sein des organisations privées et publiques.

Le lancement des Trophées de la Paix économique, à Grenoble, le 14 mai 2019, sous l’égide d’un Président d’honneur, réunira un jury pluridisciplinaire autour de dirigeants, de personnalités politiques, de scientifiques et de philosophes, fédérés par une conviction commune : l’enjeu de transformer un modèle générateur de richesses certes, mais aussi de souffrances, en un système économique nouveau, créateur de profit ET engagé pour le bien commun.

 

C’est l’intention qui compte

La célébration des transformations sur le terrain des entreprises portera plus sur la dynamique de changement au cœur de l’entreprise que sur ses résultats. En effet, ce ne seront pas des projets achevés qui seront valorisés, mais bien ceux en devenir, qui seront concrètement déployés dans les organisations les deux années suivantes. Ainsi, c’est d’abord l’intention, le cheminement, les efforts, l’enthousiasme et la dynamique collective qui seront récompensés. Et, au-delà, celles et ceux qui contribuent à cette révolution positive, quel que soit leur domaine d’activité, leur niveau hiérarchique ou la dimension de leur organisation.

 

Une émulation inspirante

Au total, neuf prix, ainsi que le Grand prix du jury, seront décernés sur les dimensions de la Paix économique – la personne, le management, l’organisation –, selon trois critères de taille des organisations : entreprises multinationales, ETI et PME/PMI pour des projets sélectionnés parmi une trentaine de candidatures d’organisations, domiciliées en France.

Une journée d’échanges précédera la remise des Trophées, au cours de laquelle tous les publics pourront partager leurs expériences et réflexions dans des ateliers, des conférences-débats animés par des chercheurs et des acteurs de l’entreprise. L’initiative sera couronnée par une soirée prestigieuse de remise des trophées, suivie d'un cocktail dinatoire.

 

Un concert d’innovation et de coopération

Depuis 2012, HPE à Grenoble est contributeur financier de la chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail. Ces 18 derniers mois, HPE a plus spécifiquement œuvré à l’émergence des Trophées de la Paix économique, au sein de Grenoble Ecole de Management, via la mise en place d’un mécénat de compétences, en détachant deux de ses collaboratrices.

« HPE s’est impliqué dès l’origine dans la chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail, avec une volonté : contribuer à la recherche, afin de remettre l’humain au sein du système économique. En tissant ce partenariat de compétences, HPE incarne au plus près un modèle de paix économique, qui se concrétise par une contribution non financière. Au-delà, la chaire franchit aujourd’hui un cap de croissance. Ce mécénat de compétences produit un effet levier, qui vient étayer cette croissance, » explique Laurence Commandeur, responsable des ressources humaines au sein de HPE, à Grenoble, en charge de la prévention des risques psycho-sociaux, instigatrice de ce mécénat de compétences.

 

Une logique vertueuse. Un apport gagnant-gagnant

Porté par une convention de partenariat, le mécénat de compétences consiste en la mise à disposition de ressources ou de moyens auprès d’une institution publique ou consulaire de formation et de recherche. Surtout, « Le mécénat de compétences est une approche gagnant-gagnant : pour la personne détachée, qui apporte son expertise et acquiert une expérience dans un autre environnement ; et pour Grenoble Ecole de Management, qui profite de l’opportunité du savoir-faire extérieur d’un acteur privé. HPE se situe ainsi au plus près de l’expression d’une logique vertueuse de co-construction. »

 

Une expertise ajustée…

Nicole Travaillé, chef de projets chez HPE pendant une vingtaine d’année, a longtemps collaboré avec les équipes IT dans le champ de l’innovation, puis au sein des relations sociales. « Nous avons chez HPE une agilité et une propension à l’accompagnement au changement, à l’international, intégrant un esprit d’équipe. Ce partenariat de compétences avec Grenoble Ecole de Management a été conduit en mode projet, de concert avec des chercheurs de la chaire, mais surtout en impliquant les services clés de GEM : la communication, les achats, le juridique, le contrôle de gestion, explique Nicole Travaillé. J’ai d’abord réalisé en trois mois l’étude de faisabilité du projet, puis j’ai eu ensuite des échanges très constructifs avec Loick Roche, directeur de GEM, sur le bien-fondé de l’initiative. J’ai surtout encouragé certains changements. Après avoir trouvé les deux premiers mécènes d’honneur, nous avons collaboré avec l’agence de communication VDCom afin de construire le réseau adapté à un tel événement. Une bonne préparation de projet s’accompagne toujours d’une forte motivation des contributeurs. Là a été ma pierre à l’édifice, d’après Dominique Steiler. »

 

… doublée d’un « passage de témoin »

Fabienne Mille, salariée HPE depuis 23 ans, a quant à elle occupé différentes fonctions dans la vente. Elle prend aujourd’hui le relais de Nicole Travaillé pour la conduite du projet. «J’apporte un savoir-faire complémentaire en termes de coordination, de négociation et de promotion, explique-t-elle. Elle salue la démarche de Laurence Commandeur « qui a toujours défendu une vision précurseur au sein d’HPE, dans un contexte de logique financière, en instaurant la pratique de la mindfulness, une logique d’ouverture, d’écoute et de bienveillance favorisant le bien-être et l’épanouissement personnel… notamment dans les métiers de la vente. Aujourd’hui, je suis fière de contribuer à cet essaimage. »

Fabienne Mille porte donc le lancement effectif des Trophées pour mai 2019. A noter également, la contribution des partenaires historiques de la chaire, dont le soutien à titre personnel (donation de fonds propres) d’Antoine Raymond, Président directeur général d’ARaymond, co-financeur de l’événement avec Grenoble Ecole de Management. « Quand l’intention et les interactions sont bonnes, les choses se maillent de façon très positive, » conclut Laurence Commandeur.

 

 

 

 

 


 

 

Logo mécènes Chaire Paix économique sept 19

 
 
 
 

 


 

GEM logo newbaseline CCi noir

CONTACT

contact

Caecilia von Hildebrand
Chargée de projet communication
Tél.: +33/4 76 70 64 81

SUIVEZ-NOUS

  linkedin DomSteiler 60x60pxTwitter 60x60px
  Youtube 60x60px

ABONNEMENT NEWSLETTER

newsletter

TELECHARGER LA PLAQUETTE

plaquette