Journée de l' innovation positive à la MSH Grenoble Alpes - 18 octobre 2019

Comment améliorer le bien-être au quotidien ?

Journée innovation MSH GrenobleCette journée de l'Innovation positive s'adresse aux professionnels de différents champs (entreprises, milieu éducatif, médicosocial, hospitalier) et aux chercheurs intéressés par l'évaluation d'interventions innovantes favorisant le bien-être et l'épanouissement des individus et des groupes. Des présentations de 30 minutes seront suivies d'expérimentation de pratiques innovantes réalisées par 10 professionnels dont les interventions ont été sélectionnées pour leur caractère innovant dans le champ de l'amélioration du bien-être.

La chaire est partenaire de cette journée à La Maison des Sciences de l'Homme Alpes organisée par Rébecca Shankland, maître de conférences à l'Université Grenoble-Alpes et membre de la chaire.

Programme 

Lieu : Amphi 3 Galerie des Amphis - 151 rue des Universités  -  Domaine Univeristaire - Gières

Tarif : 16€, inscription obligatoire

Mise en place des CSE et Conseils d’Entreprise, enjeux et partage d’expériences

Les textes qui créent le CSE et le Conseil d’Entreprise sont une promesse de démocratie en entreprise. Ils s’inscrivent dans une évolution de la vision des relations sociales dans laquelle il est nécessaire de les situer pour en comprendre la portée. Les expériences auxquelles nous avons participé montrent que les attentes sont fortes aussi bien du point de vue des directions, que des représentants du personnel ou que de l’encadrement. Restent les peurs initiales et un manque d’exemplarité nationale qui fragilisent la consolidation à venir d’un processus aux enjeux majeurs.

 

Couverture Office et Culture#53Historique des règlementations du travail

1841. La France est gouvernée par le roi Louis-Philippe dans le cadre d’un régime parlementaire. Les corporations, les coalitions, les grèves, sont interdits depuis un demi-siècle, par le décret D’Allarde et la loi Le Chapelier. La révolte des Canuts est une histoire ancienne de plus de 10 années. En pleine Révolution industrielle, les enfants travaillent dans les mines et dans les usines. Main d’œuvre peu chère et reléguée aux tâches subalternes, les enfants sont souvent victimes de maltraitances. Suite à la publication de ses travaux par le docteur Villerme « Tableau de l’état physique et moral des ouvriers », des débats s’engagent sur la règlementation du travail des enfants. Le 22 mars 1841 est votée la loi interdisant le travail des enfants de moins de 8 ans dans les entreprises de plus de 20 salariés. La loi fixe également une durée maximale de travail : 8 heures par jour pour les enfants de 8 ans à 12 ans ; 12 heures jusqu’à 16 ans. Enfin, elle interdit le travail de nuit jusqu’à 12 ans. Cette loi est considérée comme la première encadrant le travail en France.

Retrouvez en deux parties l'article de Jacques Uso, associé de Lawsen Avocats Droit social et Relations sociale - et membre de la chaire, paru dans le numéro #53 d’Office et Culture et sur le site de Lawsen Avocats.

Du multilatéralisme aux coalitions hétéroclites

À l’heure où les systèmes de coopération interétatiques s’enfoncent dans la crise, de nouvelles formes de coopération voient le jour pour répondre aux grands défis actuels.

Les échanges internationaux connaissent actuellement un ralentissement très important qui amène à remettre en cause le phénomène de mondialisation. Bien que les chaînes de valeur de la plupart des produits n’aient jamais été aussi imbriquées et éclatées à l’échelle mondiale, la période qui s’ouvre se caractérise, et ce sera sans doute le cas pour plusieurs années, par un véritable repli national. Perçue comme étant à l’origine de nos problèmes les plus divers (hausse des inégalités, réchauffement climatique…), la mondialisation est également porteuse de réelles vertus, notamment en constituant l’une des briques essentielles de la paix lorsqu’elle prend la forme du « doux commerce » cher à Montesquieu.

Une véritable crise du multilatéralisme

Visant clairement à pacifier des relations internationales trop souvent conflictuelles et débouchant sur la guerre, le multilatéralisme est un mode d’organisation des relations interétatiques qui repose sur la coopération et l’instauration de règles communes. Aujourd’hui clairement remis en cause dans des pays émergents comme le Brésil, mais aussi et surtout par l’administration Trump, le multilatéralisme est en péril. Il avait pourtant permis, et c’est de loin sa contribution la plus importante, de maintenir la paix, notamment en Europe, région du monde où elle était loin d’être habituelle. C’est ce que rappelait récemment le philosophe Michel Serres en évoquant les « soixante-dix paisibles » pour qualifier la dernière période de paix (relative) vécue en Europe.

La pleine conscience au service de l’entreprise : mythe ou réalité ?

La pleine conscience a gagné en popularité ces dernières années, notamment sur les questions de stress dans le domaine professionnel. Quels sont les fondements théoriques de cette pratique ? Où en est la recherche et quels bénéfices/risques découlent de cette pratique ? Lionel Strub, Docteur en psychologie et psychologue, intervient dans le Cycle de conférence Santé et qualité de vie au travail à l’Université Rennes 2 le 6 septembre.

Lionnel_strub_grenioble_ecole_de_management

L’objectif du cycle de conférences Santé et qualité de vie au travail organisé par l’université Rennes 2 est de réunir des universitaires et des experts professionnels traitant de thématiques liées à la santé et à la qualité́ de vie au travail sous des angles différents.

Lionel Strub, enseignant-chercheur à la chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail de Grenoble École de Management, et au GRIPA (Groupe de Recherche et d’Intervention sur la Présence Attentive) à l’UQAM, interviendra lors d’une conférence à 15h30 le vendredi 6 septembre. Il nous explique: « La pleine conscience, ou Mindfulness en anglais, est une méthode d’entraînement attentionnel scientifiquement validée qui consiste à entrer en relation directe et immédiate avec ses expériences intérieures et extérieures de façon libre et clairvoyante. Elle suscite depuis une dizaine d’années un intérêt avéré auprès du grand public ainsi qu’un écho scientifique sans précédent comme en témoigne le nombre croissant de publications dans une diversité de domaines. Si son application semble pouvoir répondre à de nombreuses problématiques contemporaines du monde du travail, les entreprises restent encore bien prudentes dans la mise en œuvre de tels dispositifs. Cette présentation a vocation à éclairer les fondements théoriques de la pleine conscience et sa transposition pratique, ainsi qu’à présenter un panorama des travaux de recherche menés en milieu professionnel en évoquant tant les bénéfices possibles que les risques de dérive. »

Incrivez-vous ici à la conférence.

Informations utiles :Université Rennes 2 - Campus Villejean Place du recteur Henri Le Moal - 35043 RENNES Cedex (voir plan)

Les conférences se dérouleront dans l’amphithéatre Alain Lieury (bâtiment S).Le cocktail sera servi dans le hall, à partir de 17h.

Contact : Véronique DEFRANCE : 02 99 14 16 95

 

Paix économique : un concept qui fait sens chez Alma

La guerre économique on connait, mais la paix économique ? Laurence Ruffin, PDG d'Alma, explique en quoi ce concept fait écho dans leur Scop et revient sur le projet qui a poussé Alma à candidater.

interview laurence ruffin almaAlma a été primée le 14 mai dernier aux Trophées de la Paix économique organisés par la chaire de recherche Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail de Grenoble École de Management, aux côtés de 9 autres organisations. 

Laurence, qu’est-ce qui a motivé Alma à postuler à ces Trophées ?

Jusque là nous n’avions jamais eu envie de candidater à un concours mais les Trophées de la Paix économique portés par GEM ont retenu notre attention. En effet, les valeurs qui sont prônées correspondent à notre projet d’entreprise et nous souhaitions nous inscrire dans l’idée que la paix économique doit être un principe fondamental dans la vision de l’entreprise et pas quelque chose d’anecdotique. Postuler était une manière de contribuer au développement de cette idée qui nous tient à cœur.

Lire l'article complet sur le blog d'Alma

Page 1 sur 61

 


 

 

Logo mécènes Chaire Paix économique sept 19

 
 
 
 

 


 

GEMbaselineCCI noir

CONTACT

contact

Caecilia von Hildebrand
Chargée de projet communication
Tél.: +33/4 76 70 64 81

SUIVEZ-NOUS

linkedin DomSteiler 60x60px Linkedin groupeMindfulness 60x60px
Twitter 60x60px Youtube 60x60px

ABONNEMENT NEWSLETTER

newsletter

TELECHARGER LA PLAQUETTE

plaquette